Bienvenue à Saint-Jacut-Les-Pins

la maison des sœurs du Sacré-Cœur (XIXème et XXème siècles). On y trouve une chapelle édifiée par la Congrégation au XIXème siècle. Un des vitraux représente le visage d'Angélique Le Sourd, fondatrice de la congrégation des Soeurs du Sacré-Coeur. En 1866, la construction d’une chapelle devient nécessaire à cause de l'exiguïté de l’église paroissiale.

Pour le financement une souscription est lancée : « Don de 25 centimes pour aider à construire une chapelle et une maison aux soeurs de Saint Jacut ». Monsieur Thiébaud, à titre de supérieur des Soeurs et recteur de la paroisse, activa la construction d’une chapelle, d’une salle de réception, d’un parloir et d’un noviciat. La bénédiction a lieu le 12 octobre 1876 et ce premier édifice servira jusqu’en 1935. En 1926, la statue du Sacré Cœur est bénie le jour du Christ roi (fin octobre). En 1932, arrivée de l’électricité et éclairage au néon, et construction d’une nouvelle chapelle, la première devenant trop petite. Les pierres de cette nouvelle chapelle ont été tirées dans une carrière en dessous de Rédillac, pas très loin des Eclopas, les moellons sont encore sur place. Son style est roman avec de rutilants vitraux et un magnifique clocher avec un gracieux carillon. En décembre 1934, bénédiction d’une croix qui devait couronner l’édifice de la nouvelle chapelle, placée sur la flèche haute de 35 mètres. Le 16 juillet 1935, cérémonie de consécration par Monseigneur Tréhiou. Le 22 juillet 1935, bénédiction des cuisines, de 18 chambres d’infirmerie qui ont accès à la tribune et d’un réfectoire. En 1936, un cimetière spécial est ouvert au nord-est de la propriété, et première inhumation le 10 juillet 1936. En 1956, un nouveau juvénat est construit pour 85 jeunes filles (Sources : Chanoines Guyot et Le Breton, archives de la communauté) ;